La trottinette électrique a encore de beaux jours devant elle !

0
465

Les trottinettes électriques ne cessent de gagner en popularité à travers le monde. Ces nouveaux moyens de transport séduisent notamment pour leur praticité. Comme les vélos électriques, elles ne nécessitent aucun permis de conduire et conviennent aussi bien aux déplacements quotidiens qu’occasionnels. Si certaines personnes ont déjà acheté leur propre trottinette, d’autres préfèrent louer celles mises à disposition par l’agglomération locale. Pourquoi cet engouement pour les trottinettes électriques ? Focus sur le sujet.

Pourquoi la trottinette électrique connaît-elle un tel succès ?

Les trottinettes électriques sont particulièrement appréciées pour leur maniabilité. Plus légères et plus petites que les vélos, elles sont peu encombrantes, plus faciles à conduire et à transporter. Elles sont d’ailleurs très utilisées pour les trajets de la vie quotidienne (bureau, maison, courses, etc.). Elle est très pratique pour se faufiler entre les embouteillages et gagner ainsi un temps précieux. La trottinette est aussi un engin pliable. Il est tout à fait possible de l’installer sur les porte-bagages, l’embarquer dans le coffre de la voiture ou encore de l’emmener avec soi dans les transports en commun : train, métro, etc. Pour un aperçu complet de toutes les caractéristiques d’une trottinette électrique, il est possible de se rendre sur e-watts.fr pour comparer plusieurs modèles.

Au niveau écologique, les trottinettes électriques s’avèrent être beaucoup plus efficaces que les véhicules classiques utilisant du carburant. Malgré le fait que leur batterie se charge par le biais d’un réseau électrique qui dépend des énergies fossiles, leurs émissions par kilomètre sont moins importantes. Il est également important de noter que le coût de recharge de ce type de trottinette équivaut à 1 % du prix de carburant d’une voiture.

Conseils pour bien choisir sa trottinette électrique

D’innombrables trottinettes électriques sont commercialisées dans les magasins ou sur les sites e-commerce dédiés actuellement. Il est possible de trouver des modèles esthétiques, efficaces et à bon prix.

Plusieurs critères tels que l’usage, la praticité, les chemins empruntés au quotidien, le coût et toutes les caractéristiques de l’engin sont à prendre en compte pour bien choisir sa trottinette électrique. Par exemple, si vous faites de longs trajets au quotidien, choisissez une trottinette confortable, maniable et avec une batterie durable. Notons que l’autonomie de cette dernière varie entre 10 et 100 km selon le modèle. Quoi qu’il en soit, il est préférable d’en avoir plus que pas assez.

La question du poids est tout aussi importante notamment si vous prévoyez de prendre la trottinette dans les transports en commun, si vous habitez en appartement avec des escaliers à monter, etc. Pensez donc au poids que vous allez avoir à porter tous les jours, le matin et le soir. La plupart des trottinettes électriques actuelles pèsent entre 10 et 75 kg.

Bien entendu, vous devez tenir compte de votre taille pour bien choisir votre trottinette électrique. Sachez que les personnes mesurant moins d’1m80 peuvent utiliser tous les modèles. Au-delà, il faudra se tourner vers des modèles disposant d’un tube de potence plus long que la moyenne. Il est aussi utile de savoir que certaines trottinettes électriques offrent la possibilité d’allonger ce dernier avec un adaptateur dédié.

Quelle que soit la trottinette électrique choisie, le confort est un élément essentiel à ne pas négliger, car le niveau de celui-ci peut varier d’un modèle à l’autre. Les trottinettes dotées de pneus tubeless ou à chambres à air sont, par exemple, plus confortables et ont plus d’adhérence que celles ayant des pneus pleins. Les suspensions, quant à elle, permettent de gommer les aspérités de la route et des voies empruntées.

Les réglementations relatives aux trottinettes électriques

Il est important de savoir que la circulation en trottinette électrique est régie par une réglementation imposée par le gouvernement. Cela est principalement dû à l’augmentation du nombre d’accidents et aux problèmes de civisme. D’après le décret du 23 octobre 2019 sur les NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels), il est interdit de circuler en trottinette électrique sur les trottoirs. La circulation en agglomération doit uniquement se faire sur les pistes cyclables ou à défaut, sur les chaussées. L’âge minimum pour conduire une trottinette électrique est de 12 ans et la vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. Le port d’écouteurs est interdit durant la conduite.

Le véhicule doit être équipé d’un klaxon ainsi que de deux feux avant et arrière. Le transport d’une autre personne est aussi interdit. Le conducteur doit impérativement porter un gilet rétro-réfléchissant durant la nuit ou lorsque la visibilité est réduite. Il doit également se garer en veillant à ne pas gêner le passage. Enfin, la souscription d’une assurance responsabilité civile est obligatoire. Le non-respect de ces règles est passible d’une sanction sous forme d’amende allant de 35 à 3750 euros selon le délit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici