Devenir taxi animalier : nos conseils et astuces pour y parvenir

0
459

Si autrefois l’accès des animaux de compagnie à certains lieux était interdit, de nos jours il est de plus en plus possible de se déplacer partout avec son chien de compagnie. Les bars et hôtels qui acceptent les animaux de compagnie fleurissent de partout. Mais, qu’en est-il des moyens de transport ? Très peu de taxi ou de transports en commun acceptent un déplacement avec un chien à bord. Dans ce cas, que faire ? Il est possible aujourd’hui de faire appel à un taxi animalier. C’est un métier qui n’est pas totalement développé et si vous avez envie de devenir un taxi animalier, voici comment procéder.

Qu’est-ce qu’un taxi animalier ?

Comme c’est le cas des taxis ordinaires, le taxi animalier se charge de déplacer à bord d’un véhicule motorisé un animal de compagnie d’un point A à un point B. Parfois appelé transporteur animalier, le taxi animalier est parfois sollicité pour des cas d’urgence vétérinaire ou pour de simples visites, chez un toiletteur par exemple. Il peut également se charger de transporter cet animal de compagnie pour le compte de professionnels ou de particuliers à l’international en train, en camion ou en avion.

Quelles formations pour devenir un taxi animalier ?

Ayant pour mission principale d’assurer le déplacement d’un animal de compagnie selon les besoins, le convoyeur d’animaux vivants doit avoir certaines compétences. Il doit nécessairement aimer les animaux de compagnie et détenir un permis B datant d’au moins deux ans. Ensuite, il doit jouir d’une formation dans un centre agréé par la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) et le ministère de l’Agriculture. Cette formation donne droit à un CAPTAV (Certificat d’Aptitude Professionnelle pour le Transport d’Animaux Vivants : chats, chiens, rongeurs, NAC et bien d’autres). La durée de cette formation est de 2 à 3 jours. Pendant cette formation, vous aurez à étudier la règlementation des transports, l’aménagement du véhicule de transport et la manipulation et connaissance des animaux.

Enfin, après cette étape, vous êtes appelé à constituer un dossier que vous adressez à la Direction Départementale de la Protection des Populations pour l’obtention d’une autorisation de transport des espèces domestiques vertébrées. Mais avant de vous lancer définitivement dans votre activité de transporteur animalier, vous devez demander un agrément auprès de la direction départementale des services vétérinaires. Une inscription au registre des transporteurs routiers est également nécessaire. Visitez les plateformes comme Le Monde des Chats pour plus d’informations pour devenir taxi animalier.

 Quel type de véhicule doit utiliser un taxi animalier ?

Pour transporter un animal de compagnie en tant que taxi animalier, vous devez disposer d’un véhicule monoplace. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser une fourgonnette, mais qui a plusieurs places à l’arrière pour accueillir les cages. Cette fourgonnette doit être confortable et garantit une bonne sécurité aux animaux. Vous devez régulièrement nettoyer et désinfecter ces cages après un transport. Assurez-vous également que votre véhicule dispose d’une climatisation, d’une rampe d’accès, mais également d’un chauffage en bon état de fonctionnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici