Vente de voiture : pro ou particulier ?

0
452

Après un certain temps d’usage, vous avez décidé de vous séparer de votre véhicule pour acquérir un modèle plus performant. Étant donné que votre ancienne voiture est toujours fonctionnelle, vous souhaitez la revendre et lui offrir une seconde vie. Réaliser ce projet ressemble parfois à un parcours parsemé d’obstacles. Comment vendre votre bien ? Faut-il le revendre à un particulier ou à un professionnel ? À quel prix le céder et quels sont les documents à transmettre au nouveau propriétaire ? Si vous vous posez toutes ces questions, voici les étapes à respecter pour vendre votre véhicule.

Estimez le prix de vente de votre voiture

Que vous décidiez de revendre votre véhicule à un professionnel ou à un particulier, vous devez d’abord déterminer le prix auquel vous pouvez le céder. Pour ce faire, renseignez-vous sur la valeur de votre voiture en vous rendant sur le site Vendez-votre-auto.eu et en parcourant la cote des véhicules d’occasion mise à votre disposition.

Vous pouvez également estimer le prix de votre voiture en tenant compte des tarifs pratiqués sur le marché pour des modèles similaires (moteur, exécution, kilométrage, options, couleur, âge, etc.). Bien évidemment, les tarifs que vous découvrirez sont présentés à titre indicatif. Si vous avez procédé à la réparation de certaines pièces du véhicule récemment, vous devrez également considérer ces frais lors de la définition du prix de vente.

Notez qu’en Belgique, il est très courant de négocier le prix des automobiles d’occasion. Les tarifs indiqués dans les petites annonces sont généralement supérieurs au coût réel de vente. Préparez-vous donc à cette négociation lors de l’estimation du prix de vente en vous réservant une marge.

Au cours de la négociation, n’hésitez pas à faire valoir les points forts de votre voiture par rapport aux autres modèles vendus sur le marché. Les points qui comptent dans ce cas sont : le bon état général du bien (intérieur et carrosserie), le peu de kilomètres au compteur, un historique d’entretien bien renseigné ainsi que des options intéressantes (connectivité, navigation, climatisation, etc.).

Afin de vous prémunir contre une éventuelle arnaque aux faux billets, n’acceptez pas un paiement en espèces. Demandez à l’acquéreur de vous fournir un chèque certifié par sa banque. Vous pouvez aussi opter pour la réception de l’argent sur votre compte bancaire avant de céder votre voiture.

Enfin, pour éviter les mauvaises surprises, demandez la carte d’identité de l’acheteur et notez bien toutes ses coordonnées sur le contrat de vente.

Faut-il revendre à un particulier ou à un professionnel ?

La solution la plus facile est bien sûr de revendre votre auto à un professionnel. Il peut s’agir du concessionnaire chez qui vous comptez acheter une nouvelle voiture, de votre garagiste ou d’un marchand spécialisé dans l’acquisition de véhicules d’occasion.

Dans ces différents cas, la transaction se fait rapidement et vous n’êtes pas tenu de faire passer le véhicule au contrôle technique. Cependant, il ne faut pas perdre de vue le fait qu’en revendant votre bien à un professionnel, votre voiture ne sera pas forcément reprise à sa juste valeur.

En effet, les professionnels abaissent très souvent les prix afin de pouvoir dégager une marge en revendant le véhicule. Avec ce type d’acheteurs, vous bénéficiez d’un gain de temps et d’une simplification des formalités, mais vous prenez le risque de céder votre voiture à un prix plus bas que le marché.

Financièrement, vous avez tout intérêt à revendre votre véhicule à un particulier. Il faut donc compter 10 à 15% de plus que le prix proposé par les spécialistes. Toutefois, vous devrez consacrer du temps à la réalisation des démarches nécessaires.

Pour revendre votre automobile, vous pouvez passer votre annonce sur une plateforme spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion. Plusieurs sites sécurisés et gratuits proposent ce service. Sélectionnez donc celui qui vous convient le plus et préparez-vous pour les appels et les visites d’acheteurs potentiels.

Quels sont les documents à fournir à l’acquéreur lors de la revente de votre véhicule ?

Lorsque vous décidez de vendre votre voiture à un professionnel, vous n’êtes pas tenu de la passer au contrôle technique. En revanche, si vous comptez la céder à un particulier en Belgique ou en France, il faudra lui fournir :

  • le certificat de visite du contrôle technique,
  • le car-pass (le document renseignant sur le kilométrage de la voiture, uniquement présent en Belgique),
  • un certificat de conformité assurant que le bien est conforme aux spécifications techniques nécessaires,
  • un certificat pour la pose GPL si la voiture en est dotée,
  • le formulaire de demande d’immatriculation suivie de l’attestation du contrôle technique, valable pour 60 jours. Si vous n’arrivez pas à vendre votre auto durant ce délai, il faudra repasser le contrôle technique.

Vendre son véhicule demande du temps et de l’énergie. N’hésitez donc pas à vous entourer de professionnels lors des différentes étapes de la cession de votre voiture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici