Trottinette électrique : le transport de demain

0
245

La trottinette électrique est un moyen de mobilité urbaine qui s’est fortement démocratisé ces dernières années. Dans un contexte de mobilité verte et de protection de l’environnement, il y a fort à parier que la trottinette électrique soit le transport de demain. Elle présente de nombreux avantages, lesquels expliquent son succès. Si vous êtes de plus en plus séduit par ce mode de transport, vous devez savoir que certaines obligations telles que la souscription d’une assurance sont liées à son usage.

L’assurance, un préalable obligatoire pour conduire une trottinette électrique

Pour répondre à cette obligation liée à l’utilisation de votre trottinette électrique, il existe différentes formules d’assurance.

L’obligation d’assurance pour trottinette électrique et les sanctions en cas de défaut

La trottinette électrique fait partie des Engins de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM). Les engins classés dans cette catégorie doivent obligatoirement être assurés conformément aux articles L211-1 du Code des assurances, et L324-2 du Code de la route. Comme expliqué sur lolivier.fr, vous avez ainsi l’obligation d’assurer votre trottinette électrique, aussi appelée NVEI (Nouveaux Véhicules Électriques Individuels).

Dès lors que vous en faites usage sur la voie publique et pouvez causer un dommage à autrui ou à vous-même, vous avez l’obligation de l’assurer. Vous pouvez souscrire une assurance pour votre trottinette électrique auprès d’assureurs en ligne pour être sûr de rouler en toute légalité. Dans le cas contraire, vous enfreignez l’article L324-2 du Code de la route et êtes alors passible de sanctions. Ces dernières peuvent être aussi bien juridiques que financières. Parmi les sanctions pour défaut d’assurance de trottinette électrique, vous pouvez vous voir infliger :

  • une amende de 750 euros,
  • Une peine de jour-amende,
  • La confiscation de votre trottinette électrique,
  • Une peine de travail d’intérêt général,

Vous pourrez également être soumis à une obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

L’assurance pour trottinette électrique et les garanties intégrées

Pour ce qui est du type d’assurance à souscrire, il s’agit au minimum de l’assurance responsabilité civile, laquelle est obligatoire pour rouler avec une trottinette électrique. Vous pouvez en bénéficier en adaptant la garantie responsabilité civile de votre assurance multirisque habitation. Dans ce cas, seuls les dommages causés aux tiers avec votre NVEI seront pris en charge. Pour les dommages liés à l’engin lui-même, il faudra souscrire une assurance spécifique ou un contrat deux-roues, souvent dédié aux scooters et motos. La couverture via vos contrats de responsabilité civile habitation ou auto est aussi une option. Notez cependant que tous les assureurs ne proposent pas une formule spéciale trottinette électrique. Si vous trouvez un assureur qui propose ce type de contrat, outre la responsabilité civile qui est obligatoire, assurez-vous que d’autres garanties y soient intégrées, notamment :

  • la garantie vol et vandalisme,
  • la garantie conducteur pour couvrir vos dommages corporels suite à un accident,
  • la garantie dommage matériel afin de couvrir les dommages subis par la trottinette électrique.

N’hésitez pas à comparer différents devis en vous adressant à des assurances en ligne.

La trottinette électrique, l’avenir de la mobilité urbaine

Il y a de fortes raisons de penser que d’ici à un futur relativement proche, la trottinette électrique s’érige en norme, parlant des moyens de mobilité urbaine. La voiture présente en effet bien des contraintes, notamment économiques et de praticité. Alors que son coût d’acquisition peut être élevé selon le modèle, il faut aussi dire que l’auto n’est pas toujours pratique dans les embouteillages. Il faut également prendre en compte la consommation de carburant que la voiture nécessite, qui représente un budget très élevé. Si vous deviez opter pour les transports en commun, ils ont aussi leurs limites, particulièrement en termes de desserte.

Il faut par ailleurs noter que ces deux moyens de transport sont source de pollution urbaine et ne facilitent pas forcément le trafic, dans les grandes villes surtout. La trottinette électrique permet quant à elle de remédier à ces contraintes, tout en vous garantissant un maximum de praticité. C’est d’ailleurs ce qui explique le fait que la vente de cet EDPM léger ait explosée ces dernières années. En effet, 908 000 trottinettes électriques ont été vendues en 2021 selon la Fédération des professionnels de la micromobilité, soit une hausse de 42 % par rapport à 2020.

Notez que 51 % des ventes d’EDPM dans l’Hexagone sont des trottinettes électriques. Il faut aussi considérer que les technologies associées à ces engins évoluent. Aujourd’hui, il est par exemple possible de connecter les fauteuils roulants aux trottinettes électriques pour plus d’accessibilité. L’intégration prochaine par certains fabricants de systèmes de radars de proximité est aussi à l’étude. Cela constitue la preuve d’une révolution à venir avec cet engin de mobilité verte.

Les avantages des trottinettes électriques

Face aux enjeux inhérents aux changements climatiques, la trottinette électrique apporte des solutions de toute évidence intéressantes. Elle est un mode de transport écologique, qui permet de réduire l’empreinte carbone. Sachant que les transports à moteur représentent une source importante d’émission de CO2, la trottinette électrique se démarque comme étant une solution efficace au problème. Elle contribue à améliorer la qualité de l’air et la santé respiratoire des usagers de la route.

La trottinette électrique peut également se vanter d’être un EDPM très pratique. Sa petite taille permet de l’emporter facilement et de la garer n’importe où. Vous pouvez même la mettre dans votre véhicule pour vous déplacer. De même, si vous n’avez pas d’espace pour la garer, il suffit de la placer dans votre bureau ou dans votre logement. Elle est en effet légère, maniable et pliable.

Il faut aussi souligner que ce moyen de transport décarboné contribue à réduire la pollution sonore. La trottinette électrique n’émet en effet aucun bruit, contrairement aux voitures personnelles et transports en commun. Si vous vous souciez de sa consommation énergétique, elle ne consomme que peu d’énergie au moment de sa recharge. Notez que vous pouvez opter pour un modèle à ingénierie hybride, rechargeable à l’énergie solaire.

L’autonomie est un autre avantage de la trottinette électrique. Elle peut avoisiner les 20 km en moyenne selon les modèles. Il est même possible d’acquérir des versions de ce NVEI avec une autonomie nettement plus importante. En plus de l’autonomie, ces engins réduisent le temps de trajet. Ce sont donc des solutions de mobilité verte qui vous font gagner du temps. Les trottinettes électriques vous confèrent aussi une certaine liberté. Vous pouvez emprunter librement la plupart des voies, prendre des raccourcis et arpenter les petites ruelles, à la faveur de la taille pratique de cet engin de mobilité urbaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici