Plaque d’immatriculation belge : Personnalisation et différentes catégories ?

0
143

Dans le secteur du transport, en France, en Belgique et partout ailleurs, tous les véhicules à moteur circulant sur le territoire doivent être équipés d’une identité qui n’est rien d’autre que la plaque d’immatriculation. Mais en Belgique particulièrement, cette obligation cache bien des contraintes sur lesquelles beaucoup de personnes ne sont pas toujours informées. Il s’agira ici de définir les différentes catégories de plaques d’immatriculation selon l’usage ainsi que la personnalisation de cette dernière.

Les différents types de plaques d’immatriculation

Vous les croisez certainement sur la route, mais vous n’en prenez pas toujours conscience. Il existe en Belgique différentes catégories de plaques d’immatriculation dont les principales sont :

  • La plaque d’immatriculation ordinaire. Elle est de format rectangulaire pour les véhicules et de format carré pour les motocyclettes ;
  • La plaque d’immatriculation diplomatique (souvent affectée pour les personnels des ambassades) ;
  • La plaque d’immatriculation commerciale ;
  • La plaque d’immatriculation de transit ou temporaire.

Il existe également des plaques d’immatriculation supplémentaires. Il s’agit principalement de celles qui sont dédiées à la famille royale, aux hautes autorités de la Chambre des Représentants, des membres du gouvernement fédéral ou encore des gouverneurs de province.

La personnalisation de la plaque d’immatriculation

En Belgique, il est possible pour l’automobiliste de personnaliser sa plaque d’immatriculation. En effet, pour le faire, l’automobiliste dispose de huit caractères (chiffres et lettre compris) pour personnaliser sa plaque. C’est un processus qui se fait suivant des règles strictes en la matière auprès de la DIV.

En cas de perte ou de destruction de la plaque d’immatriculation, l’automobiliste a la possibilité d’en demander un duplicata. Certaines entreprises sont spécialisées dans le domaine et proposent leurs services pour le duplicata de la plaque d’immatriculation comme ici. L’automobiliste a également la possibilité de renvoyer la plaque abîmée en vue d’un changement, mais en attendant, il risque de se retrouver sans plaque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici