Comment l’industrie automobile se tourne vers l’écologie

0
298

L’industrie automobile avance résolument vers une politique de zéro émission. De plus en plus de constructeurs produisent des gammes de véhicules électriques ou hybrides.

L’automobile est un secteur crucial dans la transition énergétique puisqu’une grande part des émissions de CO2 des sociétés industrialisées provienne des véhicules que nous utilisons au quotidien.

Un mouvement supporté par la société

En réalité, les constructeurs ne font que s’aligner sur les nouveaux standards imposés par la société. Il y a du coté des consommateurs de réelles préoccupations sur le climat et l’avenir de la planète et cette demande se traduit par la volonté d’utiliser des véhicules moins polluants.

Les gouvernements des différents pays industrialisés se sont aussi engagés à faciliter la transition écologique du secteur automobile en encourageant les consommateurs à opter pour des véhicules électriques.

En France, il y a par exemple la célèbre prime à la conversion qui permet d’obtenir des réduction sur l’achat d’un véhicule électrique qui respecte certains critères. Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous invitons à consulter le guide proposé par le site Aramis Auto pour tout comprendre sur la prime à la conversion.

Pourquoi nous ne roulons pas tous en voiture électrique ?

Vu l’enjeu que représente le climat, on peut légitimement se demander pourquoi nous ne roulons pas tous en voiture électrique dès maintenant.

La réponse est qu’il existe plusieurs obstacles à l’heure actuelle :

1- Les véhicules électriques coûtent plus chers

Comme la technologique est encore récente, les véhicules électriques coûtent plus chers. C’est pour cette raison que les gouvernements prennent des mesures pour faciliter et encourager l’achat en proposant des réductions à différents niveaux.

Les consommateurs ont bien entendu des préoccupations environnementales mais ils réagissent aussi au prix.

La bonne nouvelle est que les prix tendront vers le bas à mesure que les industriels optimisent leur technologie. A noter aussi que les coûts de l’électricité sont amenés à baisser dans les prochaines décennies. De manière générale, l’utilisation d’un véhicule électrique coûte à l’heure actuelle un peu plus cher, ce qui constitue en soi un obstacle.

2- Une offre côté constructeur encore trop réduites

Pour beaucoup de consommateurs, l’achat d’un véhicule a une portée pratique mais c’est aussi un plaisir !

A l’heure actuelle, l’offre de véhicules écologiques est encore un peu trop timide même si l’on observe un changement radical depuis quelques années.

A termes, les constructeurs automobiles basculeront davantage vers les véhicules écologiques et proposeront de quoi satisfaire tous les désirs des consommateurs. A titre d’exemple, Porsche a sorti récemment plusieurs modèles de voiture de sport 100% électrique.

3- Un manque d’infrastructure

C’est particulièrement vrai pour les véhicules électriques. Les points de recharge sont encore trop peu nombreux et les villes doivent impérativement densifier leur réseau afin d’assurer aux usagers un certain confort et une certaine praticité.

A l’heure actuelle, le manque d’infrastructure peut être un frein pour beaucoup de personnes car un véhicule électrique peut ne pas être pratique si jamais son autonomie est trop faible ou s’il n’y a pas suffisamment d’endroits pour recharger ses batteries aux alentours.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici