Est-il possible d’acheter une belle voiture sans se ruiner?

0
392

L’achat d’une voiture de luxe représente un budget conséquent. Qu’il s’agisse d’un véhicule neuf, presque neuf ou d’occasion, le prix d’acquisition est considérable. Cependant, de nombreux moyens permettent d’alléger ce prix d’achat. Découvrez-les dans cet article.

Le budget à prévoir pour l’achat d’une voiture de luxe

Il existe de nombreuses raisons pour acheter un véhicule de luxe, hormis leur aspect esthétique et prestigieux, comme leur qualité par exemple. Cela représente cependant un certain investissement, et il vaut mieux réfléchir au budget nécessaire à l’avance pour ne pas se retrouver submergé de frais supplémentaires.

Les frais généraux

Tout comme pour n’importe quelle voiture, vous devrez d’abord prendre en compte les frais généraux, dont le prix d’acquisition, le premier contrôle technique, et bien évidemment les démarches pour obtenir une carte grise en règle. Il faut savoir que le prix d’une carte grise correspond à la somme de 4 taxes, plus une redevance, et il faut savoir qu’à compter de 2021, la taxe sur l’identification des voitures de luxe va disparaître. Les frais associés à la demande de carte grise restent néanmoins importants, c’est pourquoi certains sites proposent d’effectuer le paiement de sa carte grise en plusieurs fois. Pour faire vos démarches en ligne et réduire vos coûts, vous aurez besoin des documents suivants :

  • demande de certificat d’immatriculation
  • certificat original de la cession de vente de l’automobile
  • un mandat d’immatriculation original au nom de la plateforme en ligne qui vous accompagne dans les démarches administratives
  • enregistrement de la déclaration d’achat d’une voiture d’occasion
  • un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • une photocopie recto verso de l’ancienne carte grise
  • une attestation d’assurance en cours de validité
  • une photocopie du permis de conduire du titulaire de la carte grise

Ensuite, vous devez également savoir que les voitures de prestige requièrent des assurances spécifiques, généralement plus chères, pour couvrir les éventuels dégâts qui nécessitent eux-mêmes des réparations plus onéreuses, et de remplacer des pièces plus rares.

Avantages fiscaux

Les différents avantages fiscaux de l’achat d’une voiture de luxe peuvent aussi réduire considérablement votre investissement. Nous parlons ici notamment du Bonus-Malus qui a fait son apparition depuis 2008. Le barème tend toujours à s’endurcir chaque année. En 2010 par exemple, il était de 160 g de CO2/km. Cela est allé à 116 g de CO2/km en 2019. L’année 2020, le malus sur les véhicules qui affichent un taux d’émission de CO2 supérieur à 138g/km.

Si les belles voitures étaient auparavant soumises à des taxes supplémentaires dues à ce malus écologique, celles-ci sont désormais moins polluantes, pour les plus récentes, et permettent donc de réduire le coût de votre investissement. De plus, comme mentionné précédemment, les taxes particulières liées à ce type de véhicules tendent à disparaître avec le temps, ce qui implique que leur achat devient de plus en plus rentable.

Les véhicules de grandes marques et de concessionnaires prestigieux bénéficient également d’une certaine garantie constructeur, et sont gage d’une plus longue durée de vie. Certains concessionnaires proposent même des réparations automatiquement prises en charge pour les voitures haut de gamme de leur marque.

Opter pour des véhicules d’importation

Il est possible de réduire encore davantage le coût d’un achat de belle voiture. En effet, dans certains pays de l’Union Européenne, le pouvoir d’achat est plus faible et les concessionnaires doivent s’y adapter, le prix y est donc plus abordable, ce qui vous permet de bénéficier de la même qualité pour un moindre coût. C’est le cas pour les pays du nord de l’Europe, dont :

  • l’Allemagne
  • la Finlande
  • la Norvège
  • l’Espagne
  • la Pologne
  • le Danemark
  • les Pays-Bas

Néanmoins, avant d’importer un véhicule de luxe, il faut considérer certains critères pour réduire l’investissement. Renseignez-vous notamment sur la TVA locale, car la fiscalité est lourde pour les voitures de luxe en raison de la grille du malus écologique. Pour réduire la note et profiter de bonus, choisissez d’acheter des voitures propres ou encore vertes. Pensez également aux droits de douane, dont vous devez impérativement vous acquitter. Ils peuvent s’élever jusqu’à 10 % du prix d’achat. Prenez enfin garde aux contrôles techniques laxistes des concessionnaires ou garages étrangers qui pourraient engendrer des frais supplémentaires en réparation, voire à cause du non-respect des normes françaises.

La voiture 0 km

La voiture 0 km ou 10 km est un modèle pratiquement neuf. Il s’agit d’un véhicule ayant déjà été immatriculé, mais qui dispose encore d’un faible kilométrage. En général, elle provient du stock d’un importateur automobile et les seuls déplacements effectués le sont dans le cadre du transit.

La voiture de démonstration

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un véhicule de luxe qui a été exposé dans le showroom d’un vendeur ou dans un salon automobile. Elle a pu servir à des essais de quelques kilomètres autour de la concession pour une démonstration auprès de particuliers. Suite à ces utilisations, son kilométrage n’est pas de 0 ou 10 km, mais de quelques centaines de kilomètres.

Voiture de collaborateur

Celle-ci est un modèle qui a appartenu à un employé d’une entreprise automobile, généralement le responsable de vente. Celui-ci l’a acheté à prix réduit à l’entreprise pour pouvoir la revendre à un particulier après une courte période d’usage. Le kilométrage affiché n’est donc pas seulement de quelques centaines, mais de quelques milliers de kilomètres.

Financer l’achat d’une belle voiture avec un prêt accessible

Plusieurs moyens permettent de financer l’achat d’une voiture de luxe. Si vous ne pouvez pas vous permettre de payer comptant, car votre épargne n’est pas suffisante, un crédit bancaire peut vous aider. Selon vos besoins et le type de modèle que vous avez sélectionné, vous pouvez financer tout ou une partie de l’achat.

Deux types de prêts sont disponibles pour financer l’acquisition d’une auto :

  • un prêt personnel : la somme empruntée peut être utilisée librement, et il n’y a pas besoin de justificatif
  • un crédit auto : le montant prêté doit être exclusivement affecté à l’achat du véhicule

Selon l’Observatoire des Crédits aux Ménages, 15,2 % de ceux-ci possèdent un crédit moto ou auto. Le crédit auto leur permet en effet de financer l’achat de la voiture à plus de 50 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici