Achat voiture neuve : Comment négocier ?

0
83

Ça y est, votre choix est fait : vous allez très prochainement acheter une nouvelle voiture et cette fois-ci, ce sera une voiture neuve ! Vous pensez peut-être qu’il n’est pas possible de négocier le prix  ? Détrompez-vous ! Il est tout à fait envisageable d’avoir une remise d’environ 10% sur une voiture neuve, alors pourquoi s’en priver ? Voici donc nos conseils pour réussir à réaliser une bonne négociation.

Avoir la bonne attitude

La première chose à faire est d’adopter un bon comportement lorsque vous vous présentez pour acheter une voiture neuve. Il faut avoir l’air détendu, ne pas sembler pressé d’acheter et surtout ne pas tomber en admiration devant les véhicules en exposition.

Ensuite, il faut montrer au vendeur que vous vous êtes renseigné avant de venir et que vous connaissez les prix des concurrents. Restez calme, poli et courtois et si possible détaché.

Laissez le vendeur faire une première proposition et demandez-lui jusqu’à quel prix il peut descendre. Bien sûr, un professionnel cherchera à conclure au plus vite la vente de la voiture neuve, mais de votre côté, montrez-lui que vous avez le temps et que vous êtes quelqu’un de patient.

Vous pouvez aussi venir avec une autre personne qui jouera le rôle de celle qui adore le véhicule ou au contraire sera encore plus réservée que vous. Le vendeur devra alors trouver des arguments pour vous convaincre tous les deux, et un des arguments sera certainement la baisse du prix !

Choisissez le moment opportun

L’UFC-Que Choisir a établi dans une enquête qu’il existe trois mois plus favorables à la négociation que les autres. Il s’agit des mois d’août, septembre et janvier. En effet, pendant ces trois mois, les ventes sont moins importantes et les vendeurs sont donc plus ouverts à la négociation.

Essayez aussi de vous rendre en concession au milieu de la semaine. Là encore, durant cette période creuse, le vendeur aura moins de clients potentiels et tentera malgré tout de remplir ses objectifs.

Comparez avec la concurrence

Avant d’entamer une négociation, renseignez-vous et voyez ce que les autres concessionnaires proposent pour le modèle de votre choix. Sachez que les concessions d’une même marque peuvent proposer des tarifs différents.

Vous renseignez ailleurs vous permettra aussi de dire au vendeur que vous avez vu d’autres offres plus intéressantes. Il se sentira alors obligé de s’aligner sur les autres concurrents, voire de faire mieux. Dans tous les cas, restez ferme et n’oubliez pas que le prix affiché n’est pas le vôtre !

Négociez des options ou des frais annexes

Plutôt que de négocier directement sur le prix de vente de la voiture que vous souhaitez acheter, essayez plutôt de négocier des options. C’est en général sur ces dernières que les concessionnaires s’offrent une marge.

Vous pouvez par exemple demander un geste commercial sur les aides à la conduite, sur l’écran tactile, le toit ouvrant, les jantes, une peinture spécifique… En négociant sur ces options et sur les autres équipements, vous pourrez ainsi réduire le prix d’achat du véhicule.

Les frais annexes peuvent, eux aussi, augmenter le budget lors d’un achat. Il peut s’agir de la mise en circulation, de la plaque d’immatriculation, de la préparation du véhicule, etc. Or, tous ces points peuvent être négociés et vous faire économiser parfois plusieurs centaines d’euros.

Enfin, une fois que vous avez atteint votre objectif, c’est-à-dire que le prix final vous convient et que le vendeur est d’accord, demandez-lui alors de formaliser son offre par écrit.

Les erreurs à ne pas faire

Vous l’avez compris, pour acheter une voiture neuve, il y a les règles à suivre, mais il y a aussi celles à éviter !

  • N’acceptez pas la première offre que vous fera le vendeur, car elle n’est jamais la plus intéressante.

  • Ne faites pas de compromis sur le modèle de votre choix. Si le vendeur vous le propose, c’est certainement parce qu’il touchera une plus grosse commission avec un autre modèle. Attention, il faut que votre voiture corresponde avant tout à vos besoins !

  • Ne commandez pas plus d’options que nécessaire. Toutes les options qui vous seront proposées peuvent être appréciables, mais elles augmentent le prix du véhicule. Êtes-vous bien sûr d’en avoir l’utilité ? À l’inverse, certaines options comme les options de sécurité sont indispensables, alors ne faites pas l’erreur de vous en priver !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici