Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Transport et aménagement > Villes solidaires

> Recherche détaillée

Politique de transports et accès à la ville pour tous ? Une méthode d’évaluation appliquée à l’agglomération lyonnaise

ETUDE

Les outils d’évaluation, utilisés en France pour éclairer les décideurs sur les politiques de transports en milieu urbain, n’intègrent pas pleinement la dimension sociale de ces politiques. Or, cet enjeu devient primordial. En s’appuyant sur l’approche théorique de Amartya Sen, l’objectif de cette thèse est de construire une méthode d’évaluation permettant de rendre compte de cette dimension, en termes d’égalité des chances d’accès aux activités de reproduction sociale. Pour ce faire, a été construit un outil identifiant, au niveau infra-communal, les groupes sociaux et les quartiers riches ou pauvres de l’espace urbain. Puis, a été construit un indicateur d’accessibilité à un panier de biens. Cet indicateur mesure, pour un mode de déplacement donné, pour chaque service du panier de biens et depuis le lieu de résidence, le temps maximal d’accès au nombre d’activités pour 1 000 habitants. Cet indicateur prend en compte les différents sous-systèmes de l’espace urbain.

La méthode est déclinée sur l’agglomération lyonnaise. Il est montré, tout d’abord, l’existence entre les individus et entre les quartiers d’inégalité de chances d’accès au panier de biens en 1999. Ces inégalités procèdent principalement d’un inégal accès à l’automobile (trois fois plus performante que les transports collectifs en termes de temps d’accès au panier de biens), mais aussi de la répartition hétérogène des activités et de la qualité de l’offre en transports collectifs. L’évolution de la localisation des activités entre 1990 et 1999 met en évidence une aggravation des inégalités d’accès entre les quartiers pauvres et les quartiers riches. Tout se passe comme si les populations aisées façonnaient la division fonctionnelle du sol et la localisation des activités, au détriment des populations les plus fragiles. Il est enfin montré qu’une amélioration forte de l’offre en transports collectifs a des impacts limités qui souvent peinent à compenser les pertes d’accessibilité dues à l’évolution de la localisation des activités

Année d'élaboration :

2007

Contacts

  • Nom/Titre : David CAUBEL
  • Organisme : LET - Laboratoire d'Economie des Transports
  • Contact ministère : David CAUBEL - Certu 04 72 74 57 73 - david.caubel@developpement-durable.gouv.fr

Informations complémentaires

Autres :

Autres localisations de la thèse : http://demeter.univ-lyon2.fr/bases/off/detail_theses.php?num_these=3345