Certu

Club Innovations Transports des Collectivités

Accueil > Circulation et voirie > Gestion du trafic

> Recherche détaillée

La consommation d’espace-temps des divers modes de déplacements en milieu urbain

Application au cas de l’Ile-de-France

ETUDE

En ville, les transports consomment un espace important et tout partiuclièrement l’automobile. Or en ville l’espace est un bien particulièrement rare et coûteux. C’est pourquoi une consomation excessive d’espace peut être considérée comme une nuisance, tout comme l’excès de bruit, de pollution ou d’insécurité.

La question pertinente est donc de se demander si lesmodes de déplacements occupent trop d’espace au regard du service rendu. Comme dans bien d’autrs domaines du transport, l’offre doit nécessairement excèder largement la demande. Mais de combient ? Là, encore, il semble que, non seulement la voiture utilise à l’évidence beaucoup plus d’espace que les autres modespar personnes transportée, mais qu’en outre elle gaspille cet espace si on en croit les nombreuses places de parkings ou ouvrage toujours vides (un bon tiers desplaces de la Défense, par exemple), les voiries surdimensionnées (file de circulation inutiles, maxi giratoires...) ou les voiries secondaires quasi-déserte. Une gestion plus rigoureuse de ces espaces s’impose à l’évidence.

Année d'élaboration :

2008

Méthodologie

Le rapport est divisé en trois parties. La première vise essentiellement à établir des valeurs unitaires dans tous les domaines de la consommation d'espaces des transports en milieu urbain, selon les divers modes de déplacements, les motifs, pourle stationnement et la circulation.

La seconde est une application systèmatique au cas de l'Ile-de-Frnce. le cas des transports publics s'est avéré assez spécifique, aussi seul le bus a été pris en compte et les modes férrés pour l'instant écartés.

La troisième partie propose deux réflexions complémentaires, l'une explorant le rôle clef de la vitesse en tant que convertisseu de temps en espace et l'autre défrichant la question du coût de la consommation d'espace.

Objectifs (Impacts attendus sur le système de déplacement)

Cette recherche poursuit au moins trois objectifs. Elle vise d'abord à mesurer l'importance de la consommation d'espace par les transports en milieu urbain en dégageant des valeurs unitaires et en les aplliquant au cas d'une grnde agglomération; pour des raisons de disponibilité des données et d'exemplarité, c'est l'agglomération parisienne qui a été retenue. La recherche tente aussi de comprendre les disparités dans la consommation d'espace de stationnement et de ciruculation, selon les modes (marche, bicyclette, deux-roues motorisés, transports publics et automobile), les motifs (travail, achat, loisirs..) et les zones (centre, proche périphérie et grande périphérie). Au passage, et ce n'est pas le moindre objectif, elle prpposera de nombreux outils d'analyse, à commencer par une distinction systématique entre offre et demande d'espace dont le rapport permet de mesurer un taux d'occupation, révélant les niveaux et les écaarts les plus manifestes.

Financement - Ressources

PREDIT - lettre de commande 06 MT EO12

Contacts

  • Nom/Titre : Frédéric HERAN (CLERSE-IFRESI) et Emmanuel RAVALET (LET)
  • Organisme : CLERSE-IFRESI et LET
  • Email : frederic.herran@ifresi.univ-lille.fr et emmanuel.ravalet@entpe.fr

Document(s) disponible(s)

2.8 Mo